Night Fate - Guilde du serveur Djaul devenu BRUMEN
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lyhnette

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Lyhnette    Dim 12 Nov - 17:45

[HRP]
Bon, je n'aime pas faire de grandes histoires, mais j'invente des petits épisodes par ci par là. c'est assez décousu mais c'est ma façon à moi d'écrire.
Il n'y a pas de suite à cet épisode. et il n'y en aura pas car j'aime bien l'histoire telle quelle.
La structure est particulière. quand je l'ai écrite je voulais vraiment tester cette façon de raconter une même scène vue à travers plusieurs personnages.

PS : la banquise c'est mon ancienne guilde, Ice Age
[/HRP]

*********************************  ***************************************

Des pas feutrés crissent sur la neige fraîchement tombée. La lumière tamisée du crépuscule étire de larges zones d’ombres entre les bosquets d’arbres.
Lyhnette resserre sa cape autour d’elle et avance inquiète en scrutant les alentours. Elle guette le moindre son qui indiquerait l’approche du danger mais il faut se dépêcher. La nuit est proche. Elle halète, la transpiration sur son visage se transforme en perles de glace.

Surgissant de nulle part, un loup se retrouve face à elle. Un loup d’un blanc immaculé… Lyhnette est prête : elle serre sa hache entre ses doigts gours et s’apprête à frapper.
Lentement le loup se redresse sur ses pattes arrières, qui sont en fait des jambes. Les pattes avant se révèlent être des bras et le museau immaculé se relève pour dévoiler un visage iopesque d’un charme ravageur.
« Allons Beauté ce n’est que moi ! Que fais-tu seule par ici. Il est où le gros ? »
La fécatte est sur le point de défaillir.
« Loup ! Ramènes moi à la maison s’il te plaît, je n’en peux plus »
« Ouais ca va, tu y es presque chez toi, pas la peine d’en faire un fromage. En plus j’y allais aussi. Tu aurais une p’tite place pour moi sur ta banquise ? »

Lyhnette tombe à genou dans la neige et se relève tant bien que mal en s’appuyant sur sa hache.
« Tsss toujours aussi beau que mufle. Tu sais bien que je ne peux rien te refuser. En plus, je te l’ai déjà proposé. Bien sûr qu’on va t’en trouver de la place. Il doit y en avoir une pour toi au chanil . »
Un fin sourire apparaît sur le visage de Lyhnette qui se remet en marche. Loup-Blanc- l’attrape par le bras et la soutien pour avancer. Au détour du bosquet, la maison des glaçons se dresse fièrement. Toutes les lumières sont allumées tel un phare.

*********************************  ***************************************

Ne pas faire de bruit …
Vérifier où l’on pose les pattes …
Rester caché …
**silence**
Penser en loup, être le loup …
Suivre la piste et écouter. Silence, discrétion …
Un bruit de pas se fait entendre.
Une oreille se dresse, le corps est immobile, tapis contre l’amas de neige.
Attendre et ne pas faire de bruit, ne pas être vu, tout voir …
Elle s’approche. Oui c’est bien elle.
tout voir
Elle est suivie, elle a peur. Il faut la protéger, vite
L’être, le loup surgit devant la jeune femme en bondissant hors de sa cachette. Il se redresse lentement et avec un sourire ravageur s’adresse à la fécatte.
« Allons Beauté ce n’est que moi ! Que fais-tu seule par ici. Il est où le gros ? »
Son odeur pique : elle est effrayée, épuisée, soulagée
« Loup ! Ramènes moi à la maison s’il te plaît, je n’en peux plus »
« Ouais ca va, tu y es presque chez toi, pas la peine d’en faire un fromage. En plus j’y allais aussi. Tu aurais une p’tite place pour moi sur ta banquise ? »
Elle chute mais se relève.
l’aider, vite l’aider avant qu’elle ne sente le danger qui est proche
« Tsss toujours aussi beau que mufle. Tu sais bien que je ne peux rien te refuser. En plus, je te l’ai déjà proposé. Bien sûr qu’on va t’en trouver de la place. Il doit y en avoir une pour toi au chanil . »
l’éloigner d’ici sans l’effrayer plus … mais vite, vite le danger approche
Il la prend par le bras et l’aide à avancer jusqu’à la route où apparaît sa maison.
La lumière empêchera la chose de suivre…


*********************************  ***************************************


Un corbak suit des yeux une jeune fécatte qui avance péniblement dans la neige.
Ses yeux sont rouges. Il s’élance dans les airs et scrute tous les recoins aux alentours.

Une maison est proche mais il y a encore le temps. Tout le temps.
Les yeux brillent d’une lueur maléfique.
« J’ai tout le temps nécessaire… »
Il se laisse porter par les flots d’air et se rapproche de la Fécatte. La lueur maléfique brille plus intensément
« Elle cherche au sol, l’inconsciente. Je vais l'avoir »

Le corbak amorce un piqué vers la Fécatte. A ce moment il perçoit un mouvement dans la neige. L’amas de neige est plus gros qu’un instant auparavant.
Il reprend de l’altitude est observe attentivement.
Un loup… le corbak émet un son rageur. Il reprend son vol plané et observe la scène.

Le loup va se jeter sur la Fécatte. Elle s’apprête à se défendre. Un instant d’immobilité et le loup se redresse….
« Un Iop… c’est un Iop qui est avec elle… Nooonnnnn »
La lueur maléfique dans les yeux rouges s’obscurcit et le corbak s’évapore en un instant ne laissant sur place qu’une volute de fumée noire.

*********************************  ***************************************
Revenir en haut Aller en bas
Dev'
Cap'tain des Night
avatar

Cancer Chèvre
Age : 26
Messages : 3487
Localisation : Naviguant sur les mers à la recherche de trésors

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Lun 13 Nov - 21:34

Oh, c'est pas souvent qu'on a des histoires avec tous les plans, il y a une suite ? *-*
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Lun 13 Nov - 22:13

Non il n'y a jamais eu de suite. Et il n'y en aura pas. Je n'ai plus tous les détails de ce que j'avais en tête à l'époque.
Mais je trouvais que l'histoire collait bien avec le fait de fournir un chanil à ptit loup Smile
J'ai d'autres histoires qui trainent par ci par là pour Lyhnette, Elyete ou Felyhne. J'en mettrais de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Blue-Bob
Espion temporel
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 528

Notoriété
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 19 Nov - 21:17

*jette une pierre sur Dev-* Elle l'avait déjà marqué qu'il n'y aurait pas de suite é_è ... 
Oh oui oh oui d'autres histoires !!!!  bounce
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 19 Nov - 22:06

Et si on commençait par le début ?


----------*----------*----------*----------*----------*----------*----------

Les premières lueurs de l’aube se dessinent dans le ciel quand une jeune femme sort de la ferme, un broc sous le bras. Elle sourit au son des oiseaux qui lancent leur trilles mélodieuses en réponse aux clapotis de la rivière en contrebas.
Elle observe rêveusement les nuages roses orangés qui courent dans le ciel bleu azur du petit matin.

Elle parcourt, le nez en l’air, le petit chemin qui descend jusqu’à la route en longeant le mur de pierre. Dix mètres plus loin, un sentier serpente dans l’herbe jusqu’aux abords de la rivière.

Elle percute soudain quelque chose. Vacillante, elle lève son broc pour ne pas le casser mais cela finit de la déséquilibrer. Une main puissante la rattrape par la taille.
Elle reste toute étourdie de se retrouver ainsi dans les bras d’un parfait inconnu.
Il lui sourit, et confus desserre son étreinte.
« Je vous prie de m’excuser, mademoiselle. Je ne vous ai pas entendue arriver. »
Elle cligne des yeux, surprise qu’on l’appelle ainsi.
« Il n’y a pas de mal monsieur. Vous m’avez rattrapée juste à temps. »
Il s’incline vers elle puis reprend sa route sans rien ajouter.

Elle le regarde s’éloigner. Elle rougit en songeant à la sensation de cette main sur sa hanche. Comme il était beau. Il sentait bon. Et bien élevé en plus. Pas comme tous ces rustres des villages alentours.
Elle le regarde s’éloigner … puis quand il disparaît de sa vue, elle reprend son propre chemin pour remplir son broc d’eau.

L’eau de la rivière est fraîche. On entend la vie s’éveiller de l’autre coté de la berge au milieu des arbres centenaires.
Elle recueille un peu d’eau dans ses mains en coupe et boit délicatement sans en renverser.
Enfin elle remplit sa cruche et remonte par le sentier qui l’a amenée là.

----------*----------

Le soleil est à son zénith, quand la jeune fille termine ses tâches. Elle a chaud, les mêches de cheveux lui collent au visage. Elle n’a pas ménagé sa peine mais elle regarde avec satisfaction la ferme propre.

Après avoir rangé son balai, elle attrape un petit fichu de tissu bleu assorti à sa longue robe qu’elle noue sur sa tête.
Elle emprunte le petit sentier qui mène à la rivière mais au lieu de s’arrêter au bord de la rivière, elle la longe jusqu’à un petit pont de pierre qui enjambe le cours d’eau. Elle avance sous la pénombre des arbres jusqu’à entendre de nouveau le bruit de l’eau. En soulevant une branche, elle pénètre dans une clairière au centre de laquelle un autre bras de la rivière cascade sur quelques gros rochers et forme une petite marre d’eau fraîche.
La douce mélopée des oiseaux est un peu étouffée ici au cœur de la forêt. Elle se dirige directement vers un petit rocher plat où elle a visiblement ses habitudes. Elle se dévêtit prestement avant d’entrer dans l’eau fraîche. Elle s’adosse à la pierre en se laissant porter par l’eau. Elle rit des éclaboussures provoquées par la cascade quand soudain elle entend un bruit de pas. Quelqu’un se dirige vers la cascade.

Elle contourne le rocher pour ne pas être visible et tente d’observer discrètement. Tout d’abord elle ne voit rien. Elle se déplace donc précautionneusement pour apercevoir la berge. Un homme est en train d’ôter sa tunique. Son dos est large, ses épaules musclées. Elle observe intriguée le jeu des muscles qui se déplacent au rythme des mouvements lorsqu’il passe son vêtement par-dessus sa tête. Elle se mordille la lèvre en voyant le visage de l’homme croisé le matin même. Son cœur s’emballe. Comme il est beau. Au moment où il s’apprête à retirer son pantalon, elle se renfonce derrière la pierre. Ce n’est pas décent de l’observer ainsi. Elle reste donc immobile espérant qu’il reparte rapidement pour qu’elle puisse s’en aller aussi.
* Splotch * C’est le bruit d’un corps qui plonge dans l’eau. Il a sauté juste au dessus d’elle. Elle est tétanisée. Elle peut le voir de là où elle est. Il nage tranquillement, inconscient de la paire d’yeux braquée sur lui. Il sifflote en se laissant porter par le courant.

Elle se fait aussi petite que possible mais inévitablement quand il se retourne pour revenir à ses vêtements, il l’aperçoit.

« Bonjour. C’est vous que j’ai bousculé ce matin ? »
Elle hoche la tête, gênée. Elle ne peut détacher ses yeux de ce visage souriant.
« Vous venez souvent ici ? »
Elle hoche la tête de nouveau, un timide sourire aux lèvres.
« Oh ! Je vous ai fait peur peut être. »
Elle ne prononce toujours pas un mot, comme hypnotisée par ses deux grands yeux bleus qui la fixent.
« Vous allez bien ? »
Il s’approche, visiblement inquiet de son mutisme. En deux brasses, il est à son côté. Il porte une main à son front en lui redemandant si elle va bien. Le contact de ses doigts sur la peau la fait frissonner. Elle se raccroche à lui prise d’un léger vertige. Il la rattrape et l’enlaçant par la taille, la ramène vers le rivage.
En souriant, il lui dit « Je suis décidément bien chanceux aujourd’hui. Croiser deux fois une si charmante demoiselle en une même journée ! »
Elle lui sourit à nouveau mais ne parvient pas à prononcer un mot. Elle frissonne de froid cette fois.
En voyant cela, il fronce les sourcils. Il la prend dans ses bras pour la sortir au plus vite de l’eau mais quand il veut la déposer sur la pierre la plus plate surplombant la rivière où frappe un rayon de soleil, elle se blottit contre son torse, toute tremblante.

Un peu désemparé, il s’assoit sur la roche en l’orientant vers le rayon de soleil. Elle est posée sur ses genoux, confiante et timide. Leurs regards se croisent à nouveau et plus rien au monde n’existe. Le chant des oiseaux, le murmure de l’eau, la chaleur du soleil, … Tout est oublié. Il ne reste plus qu’eux. Il porte une main hésitante à ses lèvres. Elle lève une main douce vers sa joue…

----------*----------

« Elyete, comment veux tu appeler cette petite fille ? »
« Lyhne, c’est un joli prénom je trouve »

La jolie jeune femme est allongée dans un lit. A son côté, un petit tas de langes laisse entendre la respiration régulière d’un nouveau né.

« Tu as prévenu le père au moins ? »
Elle tourne le visage vers le mur. Un masque de tristesse s’abat sur elle.
Elle murmure : « Je ne sais pas qui il est. Je ne l’ai jamais revu. »

« Mais, comment vas-tu faire ? C’est dur d’élever un enfant seul. »
« Je me débrouillerai. Cette petite est tout ce qu’il me reste ! »
Revenir en haut Aller en bas
Dev'
Cap'tain des Night
avatar

Cancer Chèvre
Age : 26
Messages : 3487
Localisation : Naviguant sur les mers à la recherche de trésors

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Lun 20 Nov - 19:56

Oh, j'imaginais pas Elyete comme ça, quelle coquine bounce

La naissance de Felyhne est similaire ? :p
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Mar 21 Nov - 12:46

hé, que veux tu? La petite vieille a été jeune aussi.
Mais maintenant on sait pourquoi elle s'est tournée vers Enutrof. Elle avait besoin de kamas pour élever sa fille...
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Mer 29 Nov - 13:00

**********************************************

Mon nom est Felyhne, je suis adepte d’Eniripsa.
Je vais vous conter mon histoire. Elle n’est guère palpitante mais c’est la mienne et j’en suis fière.
Ma jeunesse s’est déroulée paisiblement entourée d’amour et d’affection.
Maman m’emmenait toujours avec elle dans ses déplacements : nourrir convenablement notre famille a toujours été son obsession.
Et pour cela elle ne reculait devant rien (ou presque).

* devient songeuse *

Ma douce maman, Lyhne-la-Féca.
Elle ne dit rien mais je l’entends le soir quand nous sommes couchés mes frères et sœurs et moi.
Je l’entends pleurer.
Elle se cache, elle ne veut pas que nous voyions son chagrin pourtant nous le savons tous.
Elle voudrait tant que notre père revienne.
Cela fait des mois qu’il est absent.
Parfois il réapparaît pour une heure ou deux : il arrive nous embrasse tendrement et repart aussi vite qu’il n’est apparut mais ces moments sont de plus en plus rares, de plus en plus brefs.
Nous ne savons pas où il est, ce qu’il fait.
Alors nous essayons de vivre sans lui, de ne pas abandonner et d’espérer son retour.

Mais là n’est pas notre sujet.

Je suis adepte d’Eniripsa disais-je.
Et pourtant avec une maman Féca, ce n’était pas vraiment ma destinée.
Tout le monde pensait que je me tournerai vers Sadida ou que je me laisserai charmer par Iop comme mes sœurs avant moi.
Mais il n’en fût rien.

Comme je l’ai déjà dit, maman m’emmenait toujours avec elle.
Elle voyait que je ne pouvais rien faire seule.
Si elle me demandait de nettoyer la maison en son absence, elle me retrouvait tapie dans l’armoire terrorisée par une arakne.
Préparer le repas : je m’évanouissais à la seule vue d’une cuisse de bouftou.
Et oui j’étais d’une sensibilité à fleur de peau.
Donc je l’accompagnais partout.
Au moins avec elle j’étais en sécurité.
Et sachant cela je m’enhardissais.
Petit à petit je pût combattre ma phobie des araknes.
Et je pût même utiliser la vieille kwaklamme rouillée de maman.

Mais la révélation me vins le jour où maman c’était lancée dans la chasse aux kanigrous.
Et qu’elle avait, semble-t-il, mal jugé de leur force.
Sa vie ne tenait plus qu’à un fil.
Et j’étais là derrière elle.
Malgré sa faiblesse elle faisait encore rempart de son corps pour me protéger.
Je sentais tant d’amour en elle et je voulais l’aider mais que pouvais donc faire une frêle petite fille équipée d’une vieille lame toute rouillée.
Ce fut comme une vague qui me submergea : le désespoir et l’espoir mêlés...
Je vis un flot d’énergie sortir de moi et envelopper le corps de maman.
Je paniquais me demandant ce qui m’arrivait. Et je vis son regard : cette touche d’amour absolu.
Ce regain d’énergie vitale lui avait sauvé la vie.

Mais cette vague d’énergie salvatrice m’avait également profondément affectée.
Aussi bien physiquement que psychiquement.
J’étais passée à un nouveau stade de ma vie : je pouvais être utile.
Et alors autre chose me frappa : j’avais une drôle de sensation d’être trop serrée dans mes vêtements.
Maman vît probablement mon inquiétude nouvelle car elle m’ébouriffa les cheveux, ramassa ma kwaklame.
Et d’un geste sec fendit deux trous dans le dos de ma chemise.
Deux petites ailes toutes rosées se déplièrent.
Je ne comprenait pas très bien tout ce qui m’arrivait mais une chose était sûre c’était la bonne voie.

La voie de l’amour. La voie d’Eniripsa.

**********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Azaroth-le-fourbe
éleveur de tofus
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 32

MessageSujet: Re: Lyhnette    Mer 29 Nov - 19:19

Gniiiih ! Des p'tites ailes comme des ailes de tofuuuu ! *grignote des friandises en suivant l'histoire* Ch'trop meugnon !
Revenir en haut Aller en bas
Dev'
Cap'tain des Night
avatar

Cancer Chèvre
Age : 26
Messages : 3487
Localisation : Naviguant sur les mers à la recherche de trésors

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Jeu 30 Nov - 21:37

On la voit plus, elle a pris son envol ? ;o
Revenir en haut Aller en bas
Blue-Bob
Espion temporel
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 528

Notoriété
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Ven 1 Déc - 1:20

Trop bien l'histoire de Felyhne !!! Encore une, encore une, dis steuplait Lyhnette *-*  bounce
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Ven 1 Déc - 11:36

Dis donc Zazou, au lieu de mettre du popcorn partout, si tu nous racontais un peu ton histoire de sraminet ? Je n'ai jamais eu la fin du roman moi !

Pour Felyhne, elle est toujours là. Elle s'occupe des dindounettes de temps en temps.

Je dois avoir encore 2 histoires en stock. Cela tourne autour de Felyhne. Donc à suivre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Mer 6 Déc - 16:30

**********************************************

« Oui » ce petit mot est si anodin et pourtant !
Je l’entends encore, il résonne dans mes oreilles en permanence depuis que …

[La veille au soir dans la demeure familiale]
« Felyhne, ma chérie ! Peux tu nous rejoindre ? »
C’est la voix de maman qui m’appelle dans l’escalier.
Comme souvent ces derniers temps j’étais en train de penser à mon prince charmant. Ma plume vole dans mon carnet.
Toutes les pages sont recouvertes du même dessin.

Je le trouve si beau. Il est si fort. En même temps il est d’une tendresse et d’une sensibilité qui le rendent absolument craquant.
« J’arrive maman » Je me vois encore pousser un profond soupir en me retournant sur le lit où j’étais affalée.
Je descends les marches perdue dans mes rêves, légère.

J’arrive dans le salon et là j’entend que maman n’est pas seule. Je frappe et j’entre.
« Kanaliou ! »
C’est mon grand ami –Drop-Kanal- qui tient compagnie à maman. Je peux dire grand ami car je passe tant de temps avec lui.
Nous aimons partir maman, Kanal et moi en excursion.

Ce moment reste gravé au fer rouge dans ma mémoire.
Je l’ai embrassé pour lui dire bonjour puis je me suis assise.
« Felyhne, Kanal est venu ce soir pour me demander quelque chose. J’y ai répondu favorablement si toutefois tu es toi-même d’accord évidemment.
Je les ai regardés chacun à tour de rôle : Comment maman pouvait-elle se remarier alors que l’on ne savait toujours pas ce qu’il était advenu de mon père ?

Maman avait une telle mine radieuse. J’en étais choquée.

Et là, Kanal se lève, se plante devant moi, pose un genou à terre et me dit
« Ma chère Felyhne, j’ai l’honneur de te demander si tu consentirais à faire de moi l’Enutrof le plus heureux et le plus riche du monde. Veux tu être ma femme ? »
Il me glisse un écrin dans la main. Je l’ouvre pour y découvrir une bague.
Le ciel m’est tombé sur la tête.
« Je… je… » Impossible de prononcer le moindre mot. Je suis estomaquée.

« Allons Kanal, laissons lui le temps de réaliser, je crois que le bonheur la laisse sans voix. »
Les paroles de maman sont si creuses, si inappropriées.
« Oui tu as raison Lyhne » Il sourit et m’embrasse sur le front.
« Je me sauve et vous laisse. Je repasserai demain matin pour recevoir ma réponse. »
Il est parti et je n’ai toujours pas prononcé une seule autre syllabe. Je suis tétanisée sur le fauteuil.

Maman reviens après l’avoir raccompagné à la porte.
« Oh ma chérie comme tu dois être heureuse ! »
Et là je n’ai plus pût me retenir. J’ai éclaté en sanglots sur l’accoudoir.
Maman s’est agenouillée devant moi, au même endroit où Kanal venait de me faire sa demande.
« Maman. J’aime beaucoup Kanaliou mais ce n’est pas lui que je veux. J’en aime un autre. »
« Pardon ? Comment est ce possible ? Qui est-ce ? Est-il sérieux au moins ? Quelles sont ses intentions vis-à-vis de toi ?
Je veux ce qu’il y a de mieux pour toi ma chérie. Et franchement Kanal sauras parfaitement s’occuper de toi.
Nous le connaissons bien et nous pouvons toujours compter sur lui »
J’ai couru jusqu’à ma chambre. Je m’y suis enfermée et je me suis jetée sur le lit pour pleurer encore et encore.

Quand mes larmes se sont taries, j’ai un peu repris mes esprits.
J’entendais maman venir régulièrement à ma porte pour écouter.
J’ai attrapé les cordes qui maintenaient les tentures. Je les ai attachées au pied du lit, j’ai ouvert tout doucement les fenêtres et j’ai enjambé le rebord.
Heureusement ma chambre est au premier étage.

J’ai couru au seul endroit où je pouvais trouver du réconfort.
Il m’a ouvert et tout de suite à vu que j’avais un problème. Après un instant d’hésitation il m’a fait entrer.

C’était la première fois que je lui rendais visite chez lui. Nous nous donnions toujours rendez vous chez moi.
J’avais tant besoin de son réconfort. J’espérais qu’il trouverait une solution. J’espérais qu’il propose LA solution.
Je lui racontais les évènements de la soirée comme je viens de le faire avec vous.
Il me regardât gravement. Son beau visage sérieux si proche du mien.

Il m’avait assise et se tenait accroupi devant moi pour être à ma hauteur.
« Felyhne » Je sens sa main sur ma joue, essuyer mes larmes.
« Je suis déjà marié. Et je ne puis te proposer ce que tu attends de moi. »
Et là le sol c’est ouvert sous mes pieds. Je sombrais dans l’horreur
« En d’autres temps, nous aurions pus nous unir mais j’ai déjà des obligations familiales et ne puis les rompre. »
Sa voix s’estompait. Je n’entendais plus rien, je le voyais parler mais aucun son ne me parvenait.
J’ai dû m’évanouir car quand j’ai rouvert les yeux j’étais à nouveau chez moi, allongée sur la canapé.
J’entendais maman remercier quelqu’un et refermer la porte.

Quand elle revint dans le salon nous n’échangeâmes aucune parole. C’était inutile.
Elle me caressa les cheveux comme elle le faisait si souvent quand j’étais enfant.
Et nous restâmes ainsi à regarder les flammes dans la cheminée jusqu’à ce que pointent les premières lueurs de l’aube et que les braises s’éteignent.

La cloche de l’entrée tintât.
Maman alla ouvrir à Kanal qui venait chercher sa réponse.
Il portait un chapeau Haut-de-forme et une queue de pie. Il me tendît un magnifique bouquet.
« Ma douce Felyhne, tu es rayonnante. As-tu une réponse à me donner ? »
Je fermait les yeux puis les rouvrit en souriant timidement.

« Oui »

Je vît maman ouvrir la bouche pour protester mais lui fît signe de se taire. Je venais de prendre ma décision.
Kanal m’enserra dans ses bras en explosant de joie.
« Tu me combles du plus grand des bonheurs. Il faut que l’on organise tout cela au plus vite. »


Et me voici en train de publier les bans, de faire les essayages, de voir les traiteurs.
Et j’entends encore et toujours mon « oui » pourtant chuchoté dans un souffle, qui résonne à mes oreilles aussi durement que le tonnerre.
Mais ce qui est le plus dur c’est que quand je ferme les yeux, je ne vois que mon doux sacrieur m’embrasser tendrement.

**********************************************
Revenir en haut Aller en bas
Shadow-KD
Messager
avatar

Taureau Cheval
Age : 39
Messages : 37
Localisation : Dans le nord, entouré d'ours polaires avec un bel été à -30° et sirotant une pina colada chicorée/maroilles

MessageSujet: Re: Lyhnette    Mer 6 Déc - 17:00

Plaisant à lire et à suivre.

Concernant l'exercice des 3 points de vue, cela m'a rappelé le seul devoir où j'ai eu une bonne note en français,
excercice dans lequel il fallait donner 5 visions d'une même scène.

On a désormais la preuve que sous ses "grrrrhhh" Loup a un grand coeur Razz
Revenir en haut Aller en bas
Blue-Bob
Espion temporel
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 528

Notoriété
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Jeu 7 Déc - 16:54

Ce n'est même pas un mariage d'amour bouhouhou  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Jeu 7 Déc - 17:33

Et oui, désolé ma petite fleur bleue mais des fois la vie c'est vache
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Jeu 7 Déc - 17:38

[HRP]
pour la peine je te mets un petit bout qui n'est pas de moi mais  la suite de cet épisode est assez complexe : nous en avons fait un démarrage pour une histoire jouée IG et le scenario a été assez délirant. Hélas il n'a jamais pu être terminé, Lethnurg (le beau sacri) ayant arrêté de jouer du fait qu'il devenait papa Smile. Il y a quand même un autre texte qui viendra après celui ci. On n'a pas fini d'entendre parler de Felyhne Wink 
[/HRP]

Lethnurg a écrit:
Un soir, alors que Lethnurgh était seul chez lui, il entendit frapper.
Qui cela pouvait il bien être?
Il ouvrit et vit Felyhne en pleurs.
Lethnurgh laissa entrer Felyhne, il lui proposa un siège et lui demanda ce qui lui arrivait.
Felyhne expliqua son problème, puis s’évanouit.

Lethnurgh pris Felyhne dans ses bras et décida de la ramener chez elle. En repartant de chez elle, Lethnurgh décida de marcher un peu pour réfléchir, quand soudain dans une sombre ruelle, il se fit attaquer par deux inconnus. Pris par surprise, Lethnurgh essuya de mauvais coups mais réussi à échapper à ses assaillants.

A bout de force, il s’évanouit dans une ruelle. Quand Lethnurgh ouvrit de nouveau les yeux, il était traîné par un vagabond. Celui-ci pansa les blessures de Lethnurgh. Une fois reposé ils discutèrent. C'est au cours de cette discussion que Lethnurgh découvrit une partie de la sombre histoire de sa famille.

C’est ici que tout commença…
Revenir en haut Aller en bas
Dev'
Cap'tain des Night
avatar

Cancer Chèvre
Age : 26
Messages : 3487
Localisation : Naviguant sur les mers à la recherche de trésors

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Jeu 7 Déc - 21:58

Encore !!
Revenir en haut Aller en bas
Blue-Bob
Espion temporel
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 528

Notoriété
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Ven 8 Déc - 14:11

Oui une suite !!  bounce 
L'histoire du sacri a l'air sympa aussi dommage qu'on en ai pas plus Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Ven 8 Déc - 14:55

Je me suis mal exprimée.
Il y a une suite à l'histoire du sacri. Par contre il n'y aura pas de fin à cette histoire (et oui encore >< )
Revenir en haut Aller en bas
Blue-Bob
Espion temporel
avatar

Scorpion Dragon
Age : 29
Messages : 528

Notoriété
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 10 Déc - 15:05

*Triste*  Sad
Bon par contre je voudrais bien voir l'histoire du sacri  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 10 Déc - 17:48

**************************************



Lethnurgh frappe à la porte d’entrée.

« Felyhne, c’est pour toi »

Felyhne est en train de faire les derniers essayages pour son mariage.
Elle retire sa robe et enfile un vêtement rapidement.
Arrivée à la moitié de l’escalier, elle s’arrête : il est là, dans le vestibule. Il parle avec Lyhne qui s’éclipse dès qu’elle voit sa fille arriver.

« Il faut que je te parle » Il s’exprime d’une voix calme.
« Si tu veux, viens allons au salon, nous y serons tranquilles » Felyhne semble sur la réserve. Comment oublier le gouffre qui s’est emparé de son cœur si peu de temps auparavant ?

Lethnurgh semble nerveux soudain. Il ferme la porte, vérifie les fenêtres. Puis visiblement satisfait viens s’asseoir près de Felyhne.

« Je viens de découvrir une chose absolument incroyable. Je pense savoir pourquoi nous avons tant d’affinités. Pourquoi nous semblons avoir besoin d’être ensemble et d’apprendre à nous découvrir. » Il fait une pause. « J’hésite à te dire tout cela car cela te mettrait en grand danger. »

Felyhne est impassible. Elle attend la suite du récit de Lethnurgh.

« La nuit où je suis reparti d’ici après t’avoir ramené, j’ai été attaqué par deux hommes. J’ai pu m’en sortir mais de justesse. J’ai réussi à leur échapper et je me suis enfui par une petite ruelle. J’étais épuisé. » Lethnurgh se met à fixer le feu dans la cheminée. « Entre la pensée de te rendre malheureuse et le choc de cette agression, je n’avais plus la force de canaliser la douleur physique. Je me suis effondré dans la ruelle. Puis, j’ai senti que l’on me traînait. C’était un vagabond. Il m’a dit avoir vu ce qui s’était passé et pensait savoir pourquoi quelqu’un a cherché à me supprimer. »
Lethnurgh serre la main de Felyhne.
« Felyhne ce danger te menace aussi. Cet homme m’a donné une photographie.» Lethnurgh hésite. « Sur cette photo il y a mes parents, moi et … une petite sœur. Tout porte à croire que tu serais ma sœur. »

« Quoi ! Tu te moques de moi ? » Felyhne est hors d’elle. Une colère froide. « Que tu ne veuilles divorcer, je peux l’admettre mais que tu inventes une telle histoire me choque. »

« Felyhne, les preuves sont là : regarde cette photo. Tu comprendras mieux » Lethnurgh tend une photo défraîchie. Un Sacrieur et une Eniripsa embrassent deux enfants, un garçon et un tout petit bébé.
« Regardes autour du cou des enfants. Ils portent une amulette chacun. » Lethnurgh sort de sa chemise une amulette identique à celle du garçon.
« Je suis sûr d’avoir vu que tu en avais une similaire. »
Felyhne porte la main à son cou et serre son amulette dans sa main. « Non, c’est impossible. Tu oublies que j’ai une mère, que j’ai une famille. »

« Felyhne, ne t’es tu pas demandée pourquoi nous avions tant besoin d’être ensemble ? Pourquoi nous étions si proches ? Nous avons bien un lien qui nous unit même si ce n’est pas celui auquel nous aurions pût croire. »

Felyhne se lève, face à Lethnurgh. Elle est en colère. « Non je ne veux pas. J’ai une famille. Maman pourra te le confirmer : je suis sa fille. »
« Pourquoi ces gens nous auraient abandonnés ? » Felyhne pointe la photo du doigt.

Lethnurgh est très calme. « Je me suis posé cette question des milliers de fois quand j’étais enfant et que j’errais seul dans les campagnes en essayant de survivre. L’homme qui m’a donné la photo m’a dit que NOS parents avaient été tués en essayant de protéger une relique. Il semble que nous soyons les seuls à détenir la clef qui y mène. »

Felyhne croise les bras et déclare « cette photo n’est pas une preuve, rien ne prouve que je soit la petite fille. Tous les enfants reçoivent des médailles à leur naissance. »

Lethnurgh se lève un peu énervé par le refus de Felyhne à croire. Il lui prend son amulette et la compare avec la sienne. Elles ne sont pas vraiment identiques mais il lui vient une idée. Il accole les deux amulettes ensembles : elles s’emboîtent parfaitement.

Felyhne est abasourdie. « Il va falloir questionner maman sur ma naissance. »

*******************************************
Revenir en haut Aller en bas
Dev'
Cap'tain des Night
avatar

Cancer Chèvre
Age : 26
Messages : 3487
Localisation : Naviguant sur les mers à la recherche de trésors

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 10 Déc - 18:45

Le choc... Lyhnette n'est pas la vraie mère, voleuse d'enfant !



Est ce que tu raconteras un jour l'histoire de Nitofute ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Lyhnette
Eleveuse dégivrée
avatar

Bélier Chat
Age : 43
Messages : 789

Notoriété
Niveau:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 10 Déc - 20:05

Pour Nitofute, je te laisse ce privilège ...
Je n'arrive déjà pas à finir mes propres histoires.
D'ailleurs, tu ne nous en a jamais raconté plus sur elle. Tu l'as abandonnée ?
Revenir en haut Aller en bas
Shadow-KD
Messager
avatar

Taureau Cheval
Age : 39
Messages : 37
Localisation : Dans le nord, entouré d'ours polaires avec un bel été à -30° et sirotant une pina colada chicorée/maroilles

MessageSujet: Re: Lyhnette    Dim 10 Déc - 22:09

*Retire mes lunettes 3D car des larmes s'écoulent*

Euhhh non c'est pas ce que vous pensez, j'ai une poussière dans l'oeil ;p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyhnette    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyhnette
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Fate :: Section Délire :: Role Play-
Sauter vers: